Tout savoir sur l'île de Ré et son histoire

  • Emplacement

    Localisé au cœur de l’île de ré et de son patrimoine

  • Coup de coeur

    Vivre comme un local : être au cœur de l’expérience rhétaise

  • Famille

    A découvrir en famille, à deux ou entre amis : il y en a pour tous les goûts

Au-delà de la plage et des merveilleux paysages, découvrez comment l’île de Ré a évolué au fil du temps. Le riche patrimoine de l’île de Ré, son histoire, ses sites et monuments incontournables…

La naissance de l'île de Ré

Mythes et légendes sur l'île

Des récits légendaires du folklore rétais attribuent la naissance de l’île de Ré à des séismes effroyables qui auraient englouti Antioche, cité romaine mythique, située à l’ouest de Saintes et de La Rochelle. L’île de Ré et l’île d’Oléron seraient les seules survivantes de cette vaste contrée perdue.

Quatres îles qui n'en font qu'une...

Initialement, l’île de Ré était composée de 4 îlots (Saint-Martin, Ars, Loix et Les Portes) qui se sont naturellement réunifiés. Aujourd’hui, la presqu’île de Loix témoigne encore de ce rattachement.
Le saviez-vous ? L’île de Ré est la 4e plus grande île de France métropolitaine !

L'île de Ré au fil du temps

L’île de Ré au Moyen-Âge

Le Moyen-Âge a été marqué par l’arrivée des premiers moines sur l’île de Ré. C’est aussi à cette époque que la viticulture s’est déployée et que des marais salants ont été aménagés. Grâce au travail des moines, l’île de Ré est ainsi devenue un lieu incontournable du commerce du vin et du sel. Au 12e siècle, la population de l’île a commencé à se développer et l’Abbaye de Notre-Dame de Ré, dite Abbaye des Châteliers, fut alors édifiée par les moines sous l’égide des seigneurs de la Flotte. Une visite que nous vous conseillons fortement. 

Le 17e siècle : des années de conflits sur l’île de Ré 

Au 17e siècle, l’île de Ré était une terre très convoitée par les Français et les Britanniques. À cette époque, des guerres de religion se sont alors déclarées entre ces deux puissances européennes. La bataille de l’île de Ré de 1627 est connue pour être l’une des grandes victoires françaises. Classées au patrimoine mondial de l’UNESCO, la citadelle de Saint-Martin-de-Ré et ses fortifications ont été construites par Vauban à la suite de ces évènements. Cette forteresse a servi de défense contre les attaques des Anglais, des Allemands et des Hollandais, avant d’être utilisée comme prison. 

L’île de Ré au 18e siècle et au 19e siècle

La Révolution française a entraîné dans son sillage le déclin économique de l’île de Ré et son dépeuplement. Les vins cultivés sur les terres de l’île ont perdu de leur prestige et les marais ont été désertés. À partir 1873, Saint-Martin-de-Ré a servi d’étape pour les condamnés au bagne envoyés vers la Nouvelle-Calédonie et la Guyane. Le 19e siècle a également été le témoin de la construction d’un des monuments emblématiques de l’île de Ré : le phare des Baleines, mis en service en 1854.

L’île de Ré de 1945 à nos jours

À partir des années 1960, l’île de Ré renaît et connaît un essor touristique important. Longtemps accessible uniquement par le bac depuis La Rochelle, l’île est reliée au continent grâce à la construction du Pont de Ré en 1988. La construction de ce chef-d’œuvre architectural de 3 km de long a relancé l’activité économique de l’île et a grandement contribué à son attractivité touristique. Aujourd’hui, l’île de Ré est l’une des destinations les plus prisées de France.

Profitez de vos vacances dans notre camping pour découvrir les vestiges du passé de notre île !

Les vestiges de l'histoire rétaise

L'abbaye des chateliers

L'héritage des moines cisterciens

Au Moyen-âge, les moines installés sur l’île ont développé la viticulture et construit les marais salants. Deux activités toujours présentes et qui occupent une place importante dans la vie économique et touristique de l’île. Vous pouvez d’ailleurs encore aujourd’hui voir les vestiges de l’Abbaye des Châteliers (12e siècle).

vauban.jpg

Les fortifications Vauban à Saint Martin de Ré

La situation géographique stratégique de l’île de Ré en a fait une terre de conflits au fil des siècles. Au 17e siècle, la citadelle de Saint-Martin-de-Ré a donc vu le jour avec ses fortifications érigées par Vauban (patrimoine mondial de l’UNESCO). À l’époque, il s’agissait de se protéger des attaques des Anglais, des Allemands et des Hollandais. Les fortifications du port de Saint-Martin-de-Ré serviront ensuite une prison. Aujourd'hui il est possible de se promener et d'admirer ses fortifications lors de vos vacances lors d'une visite du village.

phare_des_baleines

Le phare des baleines à Saint Clément des Baleines

Le phare des baleines, mis en service en 1854, reste l’un des plus importants et imposants monuments de l’île de Ré. Cet édifice de 57 m de haut se dresse à la pointe nord-ouest de l’île. Après avoir gravi les 257 marches, vous pourrez admirer le panorama partagé entre terre et océan. Une visite à couper le souffle ! Le phare des baleines et nommé ainsi car auparavant on pouvait y voir un nombre important de baleines venant s'échouer le long de la côte. 

Le pont de l'île de Ré 2

Le pont de l'île de Ré

Construit en 1988 sur 3 km, le pont de l’île de Ré a permis de relier l’île au continent. La construction du pont a notamment relancé l’activité économique et l’attractivité touristique de l’île. Vos vacances commenceront par une magnifique vue sur l'île depuis le pont. 

Ile de Ré : patrimoine insulaire et art de vivre

Une mosaïque de paysages à couper le souffle, un patrimoine insulaire unique et une palette de couleurs éclatantes à ne pas manquer pendant les vacances. Un art de vivre préservé, un riche passé historique et des traditions culinaires à découvrir au cours de vos vacances ou lors d’un weekend.

 

Ré la blanche

L’île de Ré, ce sont des panoramas marins et ruraux, des landes, des dunes, des bois, des pinèdes, des marais, des grandes plages de sable fin. Ce sont aussi 10 villages typiques pleins de charme, des maisons blanches traditionnelles aux volets verts, des venelles fleuries qui ont traversé des siècles d’histoire. L’île est d’ailleurs surnommée « Ré la Blanche » en raison de son architecture typique et la teinte blanche des maisons de ses villages. Pour admirer la vue, direction le phare des baleines ou le clocher d’Ars-en-Ré !

Découvrir l'ile de Ré, c’est une visite dépaysante assurée tout au long de l’année ! Un lieu ressource où il fait bon lâcher prise...